Les politiques de la mobilité

Une politique interne de relocation est essentielle pour la gestion efficace d’un personnel international. Elle servira non seulement de structure pour la DRH et vos employés expatriés, mais elle réduira aussi les coûts et améliorera les réseaux de communication entre l’entreprise et ses employés..

Cette politique varie énormément d’une entreprise à l’autre et ces points couvrent quelque uns des problèmes les plus courants. Les principaux domaines qu’une politique de relocation doit couvrir sont :

Qui a droit à quoi ?
Nouveau personnel / Employés existants / Responsables Seniors
Des affectations et des paramètres différents appellent des niveaux de soutien différents de la part de l’entreprise. Il est essentiel d’identifier les employés qui vont bénéficier du soutien et l’étendue du soutien apporté.

Quels sont frais de relocation couverts ?
Qu’est-ce qui est couvert et comment : cela aura des conséquences en matière d’imposition pour les employés comme pour l’entreprise. Certains régimes fiscaux autorisent des frais de relocation mais cela doit être géré de manière efficace.

Votre politique est-elle compétitive ?
Il n’est pas question pour vous de perdre vos meilleurs éléments, aussi votre politique de relocation doit-elle apporter un niveau de soutien compétitif avec les politiques des autres entreprises. Les expatriés tendent à rester entre eux dans leur nouveau pays et des problèmes peuvent survenir si votre soutien ne correspond pas à la norme.

Quel est le soutien prévu pour les familles ?
L’employé ne prend pas la décision de s’expatrier seul. La famille est la première priorité dans sa décision d’accepter une affectation. Quel soutien apportez-vous aux familles des employés pour la scolarisation, l’intégration, la couverture médicale et les frais de voyage ?


En quoi les politiques existantes sont-elles affectées ?
Vos politiques en vigueur concernant les licenciements, les retraites, les promotions, les primes et la formation peuvent devoir être ajustées pour vos expatriés. Vos employés seront-ils assujettis aux politiques locales dans leur nouvelle affectation ou aux politiques qu’ils acceptent chez eux ?

Votre politique est-elle acceptée par votre groupe international ?
Vos politiques doivent prendre en compte les législations et les structures auxquelles vos filiales internationales et vos partenaires sont confrontés. Le développement d’une politique doit inclure des discussions avec toutes les DRH de votre réseau. Cela permet de mettre en place une politique très complète qui est communiquée et comprise par l’expatrié et les DRH internationales.